Capture d’écran 2015-01-21 à 12.36.03

Le FIPA, c’est fini!

Clap de fin pour la 28ème édition du festival international des programmes audiovisuels qui s’est déroulé à Biarritz du 20 au 25 janvier. Retour sur la cérémonie de clôture d’hier, à laquelle nous avons assisté pour vous.

28048

Taïga, la splendeur perdue des nomades

 « Allô! Tu m’entends ? Allô ? Comment ? Vous n’êtes toujours pas partis? Le 24… ? » Biiiiip . La ligne est coupée. Nous sommes au cœur de la Mongolie, à quelques milliers de mètres d’altitude. L’homme accroupi lâche un juron, car le téléphone qu’il tient entre les genoux vient de rendre l’âme. Les préparatifs pour la migration d’hiver…

La chronique mode

Les fourrures, trench-coats et parkas en tout genre ont envahi la ville, à croire que le FIPA n’est qu’un prétexte pour exhiber les achats des soldes de janvier. Micro à la main, notre chroniqueur a suivi les défilés de mode dans les rues de Biarritz, où bon goût et fashion faux-pas se côtoient. 

DSC_0291

« C’est une certaine conscience de la mort qui nous fait passer de l’autre côté de la barrière »

On évoque souvent une « génération freelance », formés par les printemps arabes. Mais que penser au fond de cette manière de couvrir les évènements ? Des risques qu’ils prennent ? Et de leur avenir ? C’est ce sur quoi nous avons échangé avec Jérôme Clément-Wilz qui présentait aujourd’hui son documentaire « Baptême du feu » au FIPA.